école de danse à Bergerac, Rock, Tango, danse de salon, Kizomba, valse, chacha, mambo, swing, danses à deux, école de danse à Bergerac, Rock, Tango, danse de salon, Kizomba, valse, chacha, mambo, swing, danses à deux, école de danse à Bergerac, Rock, Tango, danse de salon, Kizomba, valse, chacha, mambo, swing, danses à deux, école de danse à Bergerac, Rock, Tango, danse de salon, Kizomba, valse, chacha, mambo, swing, danses à deux, école de danse à Bergerac, Rock, Tango, danse de salon, Kizomba, valse, chacha, mambo, swing, danses à deux, école de danse à Bergerac, Rock, Tango, danse de salon, Kizomba, valse, chacha, mambo, swing, danses à deux,

© 2013 by Danse2plaisir. Proudly made by Wix.com

Le principe de la "danse à deux" est que un membre du couple - généralement le danseur - guide l'autre pour que les mouvements soient synchronisés et harmonieux.

Il y a plusieurs façons de classifier ces danses. En voici une:

Les danses "standards": Valse Anglaise, Valse Viennoise, Slowfox, Quickstep, et Tango (européen)

Les danses "latines": ChaCha, Rumba, Samba, Paso Doble, Jive

Ce sont les dix danses de compétition.

Les danses de "Rock": Jive , Be-Bop, Boogie-woogie, Lindy-Hop, Balboa, Jitterbug et d'autres encore..

Les "Latinos": Salsa, Bachata, Kizomba, Zouk, Biguine, Calypso, Bossa Nova, Merengué., Baïon, Cumbia..

Les danses de bal traditionnelles (qui varient d'un pays à l'autre): valse musette, java, polka, mazurka, Charleston ...

Les danses "Argentines": Tango, Valse, Milonga

Sans parler des danses éphémères: Lambada, Conga, Turkey Trot ...

LES DANSES

La Valse Anglaise: c'est la forme moderne de l'ancien "Boston" arrivé en Angleterre de l'Amérique en 1874. La danse n'est devenu populaire qu'à partir des années 1920. Elle fait partie des danses de compétition et s'est enrichie d'un très grand nombre de figures. A la base, c'est une musique lente à 3 temps (1 - 2 - 3) avec le "1" comme temps fort. Afin de multiplier les figures, les danseurs dansent aussi sur les contretemps (p.ex 1 - 2 et 3 soit Lent vite-vite Lent; ou 1 et 2 - 3; ou encore 1 et 2 et 3) ceux qui ajoute des appuis, et donc les variations possibles. Sans vouloir rentrer dans la complexité nécessaire pour faire de la compétition, il faut souligner que la valse anglaise est caractérisée par des élévations et des abaissements du corps sur les plantes des pieds. A noter que les Anglais différencient "valse" et "valse rapide" et ne connaissent pas l'appellation "valse anglaise".

Les Valses (Rapides): En France, on fait la distinction entre la Valse Viennoise et la Valse Musette. Il y a toutefois d'autres valses qui ne sont ni viennoises ni musette (il y a par exemple les valses mexicaines, souvent très rapides). Elles ont en commun une musique à 3 temps avec le "1" comme temps fort. L'origine de la valse n'est pas très claire. Souvent on remonte à la Volta italo-provençale du 12ème siècle,  mais un autre candidat de la même époque est la Nachtanz Bavaroise; à moins que ces deux danses avaient une origine commune. Le tempo des valses rapides est en gros deux fois celui de la Valse Anglaise, et ceci explique pourquoi on n'a pas essayé d'ajouter des contretemps en dansant.

Il y a d'autres danses sur des musiques à 3 temps, souvent parmi des danses traditionnelles (Mazurka, Bourrée), ou "nationales" (ex.: la Java qui n'existe pas en-dehors de la France).

Le Tango: Le Tango Européen fait partie des danses de compétition. Le Tango est arrivée en Europe d'Argentine avant la première guerre mondiale, mais avait une réputation sulfureuse et n'était pas très répandu. En abandonnant le côté "sensuel" des positions et variations du Tango Argentin, le Tango "Européen" a commencé à être accepté dans les bals au cours des années 1920 et 30. Au milieu des années 30, il va changer radicalement de ses origines: le couple (allemand) de champion du monde de danse abandonne le côté moelleux (avec les restes de la sensualité Argentine) pour en faire une danse tonique, musclée voir saccadée. Musicalement le Tango est le plus souvent à 2 temps, et se danse avec un enchaînement de pas lents (1 temps) ou rapides (1/2 temps).

Le Foxtrot: strictement parlant, cette danse est une "invention" d'un danseur américain - Harry Fox - dans les années 1920 sur un rythme soutenu sans plus et avec des pas simples. Dans la famille des "trots" c'est l'ancêtre, car assez vite cette danse a donné naissance au Slow-foxtrot et au Quickstep qui l'ont supplanté, d'autant elles ont été intégrées dans les danses de compétition alors que le Foxtrot a été laissé de côté.  Tous les "trots" sont des musiques à 4 temps et se dansent avec un enchaînement de pas lents  (2 temps) ou rapides (1 temps), voir des double-rapides (1/2 temps) en Slowfox.

Le Slow-Foxtrot, ou Slowfox: c'est une version ralentie du Foxtrot (à peu près 1/3 moins rapide). Alors que le tempo de la musique a été ralenti, les danseurs ont rajouté des accélérations (temps, contretemps) pour enrichir la danse (surtout depuis qu'elle fait partie des danses de compétition). C'est une danse caractérisée par des rotations, des inclinaisons, et des élévations et abaissements qui en fait une des plus difficiles à "bien" danser. C'était la danse vedette de Fred Astair.

Le Quickstep: est né en accélérant le Foxtrot. Comme pour le Slowfox le nombre de figures a été considérablement agrandi depuis qu'elle fait partie des danses de compétition. En plus de l'influence évidente du Foxtrot, il y a aussi de nombreux éléments du Charleston.

Le Cha-Cha: ou à l'origine cha-cha-cha, le nom donné pour le son caractéristique du contretemps. C'était, chronologiquement parlant, la dernière danse sortie de Cuba dans la famille de la Rumba, mais avec des apport Mexicains. Elle est arrivée au début des année 1950, peu de temps après le Mambo qu'elle a rapidement supplanté. Le rythme était moins compliqué, le tempo moins élevé, et le cha-cha était retenu comme danse de compétition. Comme toutes les danses de la famille "Rumba" c'est une musique à 4 temps avec le "1" et le "3" en temps forts bien que le "3" est souvent marqué par un silence. Le rythme de base et 2, 3, 4-et-1 (ou Lent Lent vite-vite Lent).

La Rumba: Avant la deuxième guerre mondiale c'était une danse "cubaine" (ou plus exactement une adaptation de danses cubaines) plutôt rapide. Avec l'arrivée du Mambo (fin des années 1940) et le cha-cha (début années 1950) c'est une version lente de la Rumba - le Boléro - qui a été retenu pour les compétions. C'est LA danse de la séduction. Souvent dans les bals, les boléros sont correctement annoncés tandis que l'appellation "Rumba" englobe parfois des rythmes plus proches du Baïon ou de la Cumbia que la véritable Rumba.

La Samba: La danse Brésilienne par excellence, bien que notre façon de la danser est assez différente de celle des Brésiliens. A la base, une musique à 2 temps avec le '1' en temps fort, et un rythme de base avec un "contretemps". L'originalité réside dans le découpement du temps par l'appui en contretemps. Généralement, cet appui coupe le temps en deux parties égales (ex. 1-et- 2, or qu'en Samba c'est en 2/3 -1/3 (1-à- 2). Plus la musique est rapide, plus c'est difficile de marquer la différence. L'autre difficulté de la Samba réside dans le mouvement de rebond provoqué par l'alternance des fléchissements et extensions des genoux et des chevilles. La dernière difficulté concerna le guidage qui doit être très précis alors que la musique invite à la décontraction et le relâchement.

Le Paso Doble: c'est aujourd'hui la dernière danse qui a une signification autre que le plaisir de danser à deux. Symboliquement, le danseur est le matador est la danseuse la cape. Il n'y a donc pas de jeu de séduction à la base du Paso. D'origine Espagnole (peut-être plutôt Andalouse)  elle est pratiquée surtout là et dans le sud de la France. Ailleurs, elle est remplacée dans les bals par la Marche. Généralement, c'est une musique à deux temps, parfois quatre, et même occasionnellement du trois temps. Dans sa version habituelle elle se danse "à tempo", c'est-à-dire avec un appui par temps, mais des figures existent avec des contretemps.

Les Rocks: pourquoi "Rocks" au pluriel? Tout simplement par la multitude de façon de danser le "rock". En effet, on a tendance à mettre dans le même sac tout ce qui nous rappelle vaguement le Rock. Pour ajouter à la confusion, ce qui est souvent appelé "Be-bop" en France (en indiquant du Rock sur 6 temps) est en réalité du "Jerry-Bug", tandis que le "vrai" Be-bop est dansé sur 8 temps.

Bref, dans la famille des Rocks il y a du Balboa, du Jitterbug, du Lindy Hop, du Jerry-Bug, du Be-Bop, du Boogie-Woogie, du Swing, du Jive... et pleins d'autres encore. A la base, les musiques sont toutes à 4 temps et en principe avec le "1" en temps fort et le "3" en mi-fort. Le Rock à 6 temps (le plus courant) indique simplement que les danseurs utilisent 6 temps pour effectuer le pas de base (mais la musique est bien à 4 temps). Suivant les variantes de Rock on peut danser sur 4, 6 ou 8 temps - avec ou sans marquer des contretemps. Notre Rock sur 6 temps comporte 8 appuis en marquant 1, 2, 3 - et 4, 5 - et 6. A l'origine, les différentes versions de "Rock" sont issues des danses Afro-américaines qui ont évolué à partir des années 1920.

Plus d'information sur les danses sous le tableau